• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Articles tagués"politique linguistique et politique scientifique"

    Premières rencontres langues et sciences : les enjeux linguistiques des formations ouvertes à l’international

    12 octobre 2012 | Par jmmermet dans Conférences, Enseignants-Chercheurs, Étudiants, Langues, LANSAD, Podcast, Université Stendhal | Pas de commentaires »
    prls-20121003

    Ce podcast présente les communications des « Premières rencontres langues et sciences » dont l’objectif est de mettre en lumière les enjeux linguistiques des formations ouvertes à l’international.

    Dans l’enseignement et la recherche universitaires, les choix linguistiques ne sont pas sans conséquence scientifique. Considérée d’un point de vue stratégique, l’assertion est évidente : notoriété, performance, attractivité des chercheurs comme des établissements imposent de communiquer en anglais. Mais d’un point de vue cognitif, la donne est à la fois plus complexe et moins discutée, au nom des impératifs précédents. Pratique-t-on la science ou parle-t-on de la science de la même manière lorsque les échanges ne se font pas dans la langue maternelle ? Les différentes disciplines sont-elles à égalité face à l’anglicisation des savoirs ? Ces dimensions pratiques, éducatives, politiques, cognitives sont aujourd’hui en jeu dans les politiques d’ouverture et de compétition internationales des universités. Elles ne touchent plus seulement l’activité de recherche, mais aussi la formation et donc la transmission des connaissances scientifiques. Or, les conditions et les conséquences d’un changement de la langue d’enseignement sont peu explicitées. De manière générale, les interactions entre politiques linguistiques et politiques scientifiques ne portent pas à débat, en dehors des cercles de spécialistes. Pour les usagers, enseignants et étudiants, français ou étrangers, c’est l’injonction à la pratique de la langue scientifique internationale qui domine, comme si les nombreux questionnements sur le changement de langue n’avaient pas lieu d’être dans l’enseignement des disciplines scientifiques, qu’elles soient exactes ou humaines et sociales. Sans remettre en cause la nécessité d’une communication internationale, mais au contraire pour augmenter nos capacités de la maîtriser, de la gérer et de l’utiliser sans y être soumis, les organisateurs des Rencontres Langue et Science se donnent pour objectif de mettre en débat ces différents enjeux.

  • Dernières nouvelles