• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Vers une société sans sommeil ?

    • 09 Oct 2019 17:08:10
    • Jean-Paul Simon
    • 01 h 52 min
    • 141.93 Mo
    • > Télécharger ( .mp3 ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Ce café des sciences se situe dans le cadre de de la Fête de la Science 2019 et aussi dans la programmation Une saison pour la Planète de La Casemate et Grenoble-Alpes Métropole. Depuis les années 50 , la population aurait perdu en moyenne plus d’une heure 30 de sommeil. Il est également estimé que 30 % de la population dort moins de 6 heures par nuit, chiffre qui était considéré par le passé comme le minimum requis en moyenne. D’autre part, il semblerait y avoir une augmentation tout aussi régulière des troubles du sommeil, à en croire celle des prescriptions de somnifères, anxiolytiques ... Mais ces 2 phénomènes (troubles et réduction du temps) sont ils corrélés ? Dans quelle mesure les phénomènes environnementaux - écrans, réseaux sociaux, temps de transport, bruit, éclairage public nocturne - sont-ils la cause de ces difficultés ? Les techniques de sieste ou micro-sieste permettraient-elles, si elles étaient rendues socialement acceptable comme en Asie, de résoudre tous les problèmes ? Et au fond, la réduction du temps de sommeil doit-elle être perçue comme une sorte de maladie de civilisation ou au contraire l’apanage d’une humanité “plus éveillée” ? Intervenants: Christine Cannard, docteur en psychologie du développement, de l'enfant et de l'adolescent Pascal Hot, professeur des universités en neuropsychologie et neurosciences

    sommeil troubles psychosociologie médecine

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles