• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Quand l’outil numérique est la seule solution pour offrir une formation… Exemple de l’expérience niçoise.

    Laurent Rouveyrol, Laure Cauquil, Elisa Ferrero

    imagette_big

    Cet épisode fait partie du podcast Apprendre à s’autoformer en langues

    • 03 Jun 2013 12:30:00
    • LANSAD
    • 28 min
    • 168.53 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Cette intervention a pour but de relater l’expérience vécue à Nice au semestre 1 en 2012. La réalité institutionnelle ne permettait pas d’accueillir en présentiel les quelques 1000 étudiants de L1 que prévoyaient les maquettes des différents départements de la faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université de Nice Sophia Antipolis. L’idée de concevoir un module en ligne accessible par Jalon et réalisé au moyen de WIMS développé à Nice a vite vu le jour, de manière à absorber le public des L1 en donnant accès aux séances de travail par les codes « étape » Apogée. La formation a certes été proposée et tous les étudiants ont été pris en compte dans l’offre de formation. Cependant, le bilan est plus que mitigé et le manque de moyens a eu de lourdes répercussions sur le succès du dispositif. Laurent Rouveyrol est MCF à l’Université de Nice Sophia-Antipolis et responsable de l’antenne LANSAD. Ses recherches concernent l’analyse de discours et des interactions en anglais contemporain et il s’intéresse particulièrement aux liens existant entre didactique, linguistique, et certifications en langues.
    Laure Cauquil est PRAG d’anglais (LANSAD) à l’Université de Nice Sophia-Antipolis en Droit et en Lettres et Sciences humaines. Elle est co-conceptrice des séances de travail mises en ligne à destination des étudiants de L1 dans le cadre du module de L1 de compréhension de l’écrit. Son projet de thèse concerne l’interaction thérapeute-patient dans le cadre des consultations en psychologie.
    Elisa Ferréro est PRAG d’anglais (LANSAD) à l’Université de Nice Sophia-Antipolis en Lettres et Sciences humaines. Elle est co-conceptrice des séances de travail mises en ligne à destination des étudiants de L1 dans le cadre du module de L1 de compréhension de l’écrit.

    langues, enseignement-apprentissage, autonomie, créativité, outils numériques, TICE

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles