• Vous aussi, créez votre podcast !

  • « Quand le sommeil vient tromper le cerveau : l’ultra-endurance au bout du rouleau, l’altitude en apnée »

    vignette-ms

    Cet épisode fait partie du podcast Midisciences-web

    • 26 Mar 2013 14:26:08
    • SERVICE COMMUNICATION UJF, le 19-03-13
    • 01 h 10 min
    • 1016.78 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Conférence Midisciences le 19 mars 2013 à la maison Jean Kuntzmann. Résumé : Que se passe-t-il dans le cerveau d'un ultra-marathonien qui vient de passer une nuit blanche à courir dans la montagne ? Rêve-t-il d’un lit douillet ? Est-il toujours tendu vers son objectif ? Pourquoi continue-t-il malgré tout ? La connaissance des mécanismes intimes du fonctionnement du cerveau au cours de la veille et dans le sommeil, ou lorsqu'il lutte précisément contre le sommeil, permet d'appréhender ces situations de façon originale et inattendue. Les alpinistes rapportent souvent un sommeil perturbé en altitude : la faute au matelas ? le voisin qui ronfle ? ou bien un contrôle de la respiration perturbée par le manque d’oxygène ? Est-ce que les modifications du sommeil sont des marqueurs d’une bonne ou mauvaise acclimatation en altitude? L’étude du sommeil en altitude permet d’éclairer sous un jour nouveau notre compréhension du contrôle respiratoire et de la tolérance à la haute altitude. Intervenants : Guillaume Millet, Professeur des Universités, rattaché au laboratoire HP2 (UJF). Laurent Vercueil, MD PhD, CHU de Grenoble. Samuel Vergès, PhD HDR, CR INSERM, Laboratoire HP2 (UJF).

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles