• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Protocoles, traces, vibrations et résonances : comment concevoir des sciences sociales de troisième génération ?

    Conférence - 5 novembre 2015

    ced-llsh

    Cet épisode fait partie du podcast Conférences de l'Ecole doctorale LLSH

    • 05 Nov 2015 12:00:00
    • Dominique Boullier
    • 01 h 30 min
    • 1821.67 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Dominique Boullier, professeur à Sciences Po Paris, spécialiste de l’écologie politique des media numériques, viendra présenter son cadre d’analyse de l’évolution des sciences sociales à l’heure des big data et des traces numériques. Après s’être organisées autour du concept de société (1re génération), puis d’opinion (2e génération), les sciences sociales sont à repenser aujourd’hui autour de notions de répliques, de vibrations et de résonances. Un article présentant sa thèse générale est disponible en ligne sur https://drive.google.com/file/d/0B5jPpeo6JJnnT3JZc1VHQ0FYNVU/view Des débats sont disponibles sur http://shs3g.hypotheses.org/

    2 commentaires sur “Protocoles, traces, vibrations et résonances : comment concevoir des sciences sociales de troisième génération ?”

    1. [...] à l’invitation de Yves Citton et de l’école doctorale de l’université Stendhal “Les vibrations du Big Data feront elles trembler les sciences sociales?” (vidéo de 1h30) le  5 Novembre 2015. Une introduction assez complète sur les sciences sociales de [...]

       

    2. [...] les sciences de nos outils » comme le rappelle opportunément Dominique Boullier dans sa conférence en ligne sur les « sciences sociales de troisième génération » (octobre [...]

       

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles