• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Police et Démocratie : Les défis de l’égalité et de la diversité

    Conférence de Sebastian Roché

    imagette-avenue

    Cet épisode fait partie du podcast Avenue Centrale

    • 12 Jan 2017 14:47:59
    • Direction de la MSH-Alpes - Laurent Bègue
    • 41 min
    • 853.84 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Dans les démocraties, la police a pour fonction de défendre les règles sociales partagées qui permettent la confiance et la cohésion d’une société. Elle ne peut y arriver que si elle est perçue comme “universaliste”, c’est-à-dire traitant chacun de manière impartiale, égale et digne. De surcroit, certains affirment que le travail des policiers est compliqué par la diversité croissante (l’affirmation d’identités sociales ethniques et religieuses) et les inégalités spatiales dans les grandes métropoles qui s’accompagneraient d’un rejet de la police et plus généralement des valeurs de la République. A partir de larges études comparatives en Europe, on peut prendre la mesure du retard que la police et la gendarmerie française ont pris sur les grandes démocraties européennes. Et de la particularité de l’antagonisme entre minorités et police en France. Leurs causes tiennent aux pratiques des agents (comme les biais ethniques dans le contrôle d’identité), mais aussi au fait qu’appartenance confessionnelle et sentiment national s’opposent plutôt qu’ils ne se renforcent.

    Conférences, Sciences humaines, Media, Art mutant, Humanités numériques, Bonheur, Injustice, L'Attention, Capital social,Touristification, Passion politique, Influence, Récit politique, Conversation

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles