• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Intégration d’un dispositif d’autoformation en langues avec des jeux de traduction orale pour italophones apprenant le FLE

    Cristiana Cervini

    imagette_big

    Cet épisode fait partie du podcast Journée d'étude Did Tice

    • 18 Feb 2013 16:30:54
    • LANSAD, université Stendhal
    • 27 min
    • 171.11 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    « Aucune méthodologie d’enseignement des langues vivantes n’est neutre en termes de styles d’apprentissage. Chaque méthodologie favorise certains types d’apprenants et en désavantage d’autres » (Gremmo, Riley, 1995). La combinaison et l’alternance de plusieurs moyens et façons d’entrer en contact et de pratiquer la langue est fonctionnelle, voire indispensable, à une progression cohérente dans toutes les habiletés ainsi qu’à l’amélioration du sentiment d’efficacité personnelle de l’étudiant. C’est par l’interaction orale, par exemple, qu’on remarque des progrès dans la connaissance du lexique et c’est en faisant des exercices de grammaire qu’on élargit les structures à gérer à l’oral. Cependant, une des limites les plus évidentes de la plupart des dispositifs en autoformation consiste dans l’impossibilité ou la difficulté à exercer les habiletés productives et interactives orales en autonomie. En prenant comme terrain d’observation et de départ la formation en langues adressée aux étudiants non-spécialistes de l’Université de Bologne par le dispositif de formation hybride et d’auto-apprentissage en langues DALIA, nous présenterons une expérience concrète d’intégration de deux systèmes et projets (DALIA et CALL-SLT) qui a favorisé la variabilité des typologies d’exercices numériques proposés en autoapprentissage, en gardant la possibilité d’autocorrection en temps réel. CALL-SLT est un jeu de traduction basé sur la reconnaissance vocale, disponible sur le web, qui propose à l’apprenant des sens glosés en langue maternelle (L1) à oraliser en langue seconde (L2). Conscients des limites encore évidentes par rapport à la précision de la reconnaissance vocale, l’hypothèse qui sous-tend CALL-SLT est que, en essayant de se faire reconnaître par l’ordinateur, l’apprenant peut exercer sa fluidité et sa prononciation, et pourrait mémorise mieux le vocabulaire et la syntaxe. Dans cette intervention, nous présenterons le développement des trois unités didactiques pour italophones apprenant le FLE de niveau faux-débutant qui ont l’intégration du système DALIA et CALL-SLT. Cristiana Cervini est enseignant-chercheur à l'Université de Bologne, où elle enseigne la didactique des langues à la faculté de Langues et Littératures Étrangères. Ses recherches portent sur les dispositifs de formation en langues en autonomie (hybrides et à distance) et interrogent notamment la relation entre approches personnalisées, caractéristiques individuelles et standardisation des processus".

    formation FLE, jeux, traduction orale, DALIA, CALL-SLT

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles