• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Ils ont poussé la porte du SIO : Léa, elle n’a de projet précis, mais a besoin de s’en construire un pour avancer

    • 22 Dec 2011 14:43:21
    • Anne Pradillon
    • 3 min
    • 3.26 Mo
    • > Télécharger ( .mp3 ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Léa, arrivée à l'université Stendhal en L2 Sciences du Langage, dit elle-même qu’elle n’avait pas de projet précis quant à son avenir professionnel. Elle était cependant préoccupée, parce que pour elle c’est un besoin de savoir ce qu’elle va faire après. Léa a besoin d’un plan A et d’un plan B. « c’est un besoin important pour moi de savoir ce que je vais faire ! » Dès sa L2, elle a donc poussé la porte du Sio, et fait le choix de travailler son projet professionnel, en s’appuyant sur un dispositif existant : « Un stage pour préciser l’avenir ». Ce dispositif est conçu pour tester des univers professionnels. Un travail important d’accompagnement individualisé est proposé, pendant lequel tour à tour on a les ressources pour explorer l’environnement, et pour préciser ses envies en fonction de sa personnalité et de ses expériences. Ce dispositif est une option intégrable dans son cursus, créditée par l’université. Léa a donc suivi ce dispositif « Un stage pour préciser l’Avenir », à raison de 2 h par semaine pendant 2 semestres. Au bout du compte et après un stage en agence de communication, des contacts avec la Maison de l’Entreprenariat, elle a choisi de faire une double Licence Information-Communication et Science du Langage. Pour l’année prochaine, son Plan A, c’est intégrer le master Communication d’entreprise. Son Plan B : la Licence professionnelle Webmaster éditorial à l’Institut de la Communication et des Médias (Stendhal). Ce que lui a surtout apporté le travail avec le SIO, c’est d’être accompagnée sur le long terme dans ses recherches. Elle a apprécié le cadre proposé, dans lequel on construit dans une succession de questionnement entre ce qui existe, qui on est et quelles sont ses envies.

    orientation, insertion professionnelle, université Stendhal

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles