• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Hybridation et ouverture des dispositifs de formation : quelle recherche pour quels effets ?

    Bernadette CHARLIER

    st-touchpad_epal1

    Cet épisode fait partie du podcast 4ème édition du colloque EPAL

    • 17 Jun 2013 09:41:41
    • Charlotte Dejean, François Mangenot, Elke Nissen, Thierry Soubrié (responsables du Comité Scientifique)
    • 43 min
    • 341.35 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Une recherche récente réalisée dans le cadre du projet européen HY-SUP offre des outils tant théoriques que méthodologiques pour appréhender la complexité des dispositifs hybrides de formation mis en œuvre dans l’enseignement supérieur ainsi que leurs impacts sur l’enseignement et l’apprentissage. Elle éclaire également le rôle fondamental de nos institutions et de leur gouvernance. Cette intervention, qui a eu lieu dans le cadre de la quatrième édition du colloque international EPAL, revient sur les fondements des cadres théoriques construits pour appréhender la complexité des dispositifs hybrides et leurs effets, discuter et critiquer les méthodes mises en œuvre et interroger la relation de la recherche avec les pratiques des enseignants et les gouvernances.

    formation hybride, HY-SUP, échanges en ligne, epal, philippe landrivon

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles