• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Des outils numériques et collaboratifs pour favoriser l’autonomie en apprentissage des langues : L’exemple de la formation en anglais des futurs professeurs des écoles

    Marie-Pierre Jouannaud, Coralie Payre-Ficout

    imagette_big

    Cet épisode fait partie du podcast Journée d'étude Did Tice

    • 18 Feb 2013 16:26:27
    • LANSAD, université Stendhal
    • 30 min
    • 175.61 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    La réforme de la formation des enseignants du premier degré a apporté un changement important dans le domaine des langues étrangères : les futurs professeurs du primaire doivent justifier, pour être titularisés, d’un certificat en langues d’un niveau de qualification correspondant au moins au niveau B2 du CECRL (décret n°2012-999). La préparation à une certification de niveau B2 dans les cinq activités de communication langagières constitue un enjeu de taille puisque beaucoup d’étudiants ont eu un parcours en langues lacunaire voire inexistant lors de leur cursus universitaire. L’autre défi majeur de cette formation est l’articulation entre la formation didactique et la formation linguistique. Le nombre d’heures de cours de langue et de didactique étant limité pendant le Master, la satisfaction de ces deux exigences passe nécessairement par une autonomisation des étudiants qui leur permet de se former plus efficacement. Nous proposons dans cette communication la mise en perspective de deux dispositifs de formation en anglais pour les étudiants de master préparant le concours de professeurs des écoles. Mis en place dans deux contextes différents, ces dispositifs combinant enseignement/apprentissage à distance et en présentiel présentent un ensemble de pratiques innovantes : positionnement des étudiants, usage d’une plateforme de formation, recours à des outils numériques collaboratifs et s’appuient sur la réalisation de tâches comme outils de formation, en langues comme en didactique. Nous essaierons d’expliquer en quoi ces dispositifs, et plus spécifiquement l’utilisation des outils numériques et collaboratifs, participent au développement de l’autonomie. Marie-Pierre Jouannaud est PRAG en anglais à l’université Stendhal-Grenoble 3 et intervient dans le Master MES (« métiers de l’enseignement ») du site Grenoble-Savoie. Elle s’intéresse à l’acquisition de l’anglais langue étrangère en milieu scolaire. Coralie Payre-Ficout est Maître de conférences en didactiques des langues à l’IUFM de Montpellier et intervient dans le cadre du Master MEF pour la formation en anglais des futurs professeurs des écoles. Elle s’intéresse à l’apprentissage des langues étrangères par le biais de dispositifs d’apprentissage à distance ou hybrides.

    formation en langues, autonomisation, outils collaboratifs, formation PE

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles