• Vous aussi, créez votre podcast !

  • cours 7

    collisions relativistes (partie 2)

    ggehchje

    Cet épisode fait partie du podcast Introduction à la relativité restreinte

    • 15 Apr 2014 06:38:33
    • Richard Taillet
    • 01 h 23 min
    • 663.75 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Suite de l'application des lois de la cinématique relativiste. Référentiel du centre de masse, énergie de seuil de la réaction de production d'antiprotons par collision de protons, effet Compton.

    physique, relativité restreinte, effet Compton

    12 commentaires sur “cours 7”

    1. Je pense qu’il y a une coquille dans le texte affiché à 22 minutes 08. Il est affiché E² = E*² – p²c² alors qu’au tableau vous avez bien écrit: E*² = E² – p²c².
      Cordialement

       

    2. Tout à fait, merci de votre réactivité, je corrige ça dès ce soir !

      Bonne journée !

       

    3. Bonjour,
      Cela n’a aucun rapport avec cette vidéo en elle même, mais combien reste t-il de cours théoriquement ? et quand seront t-ils finis ? Juste pour pouvoir cadrer mes révisions et vos vidéos pour les examens de mai.
      Merci

       

    4. Bonjour,

      Il reste trois cours. J’en donne un cet après-midi sur l’effet Doppler et les aberrations, puis le suivant portera sur la dynamique relativiste, et le dernier sera consacré à l’approche relativiste de l’électromagnétisme.

      Bon courage !

       

    5. Bonjour Professeur,

      Est il prévu la réécriture sous forme tensorielle des équations de Maxwell dans le dernier cours ?

      Merci.

      Bien respectueusement.

       

    6. Bonjour, je suis un professeur de physique qui suit avec délice les errements relativistes de vos cours. J’adore !
      Je suis le cours aisément car très clairement exposé.
      J’ai cependant une requête concernant le calcul de l’énergie par transfo de Lorentz à 18:35. De quelle définition de l’énergie partez-vous et comment menez-vous votre calcul ? Je ne comprends pas quels sont les 2 termes de l’énergie qui passent à la moulinette matricielle pour donner E’.
      Pourriez-vous m’éclairer à ce sujet ? Je vous remercie.

       

    7. Bon en fait j’ai retrouvé le résultat avec (E/c, p, 0, 0) merci !

       

    8. Bonjour M. Taillet,
      Si je n’avais eu durant ma scolarité que des professeurs ayant vos qualités pédagogiques, je ne serais pas loin d’un prix Nobel aujourd’hui.
      Un grand merci à vous de me donner l’occasion de combler tant de lacunes.
      Respectueusement

       

    9. Bonjour,

      Encore merci pour la mise à disposition de vos vidéos. Comme précisé par tous les auditeurs, votre maîtrise des sujets abordés et vos qualités pédagogiques en font des cours très intéressants et faciles à suivre. Bien que cela soit moins mentionné, on imagine aisément tout le travail de montage/post traitement que cela demande. J’espère que le fait qu’ils soient autant visionnés/ plébiscités vous incitera à poursuivre.
      Au temps 52mn14 Vous mentionnez le spectre des électrons. N’est-ce pas ce que l’on pourrait également appeler la pdf de l’énergie des électrons ?

      Bernard

       

    10. Bonjour,

      Comme cela a été mentionné à juste titre, le travail de montage doit être conséquent, et pas toujours facile à faire. D’ailleurs j’ai l’impression qu’il y a quelques loupés dans ce cours à cause de ces difficultés :

      - En début de cours, le rappel n°2 concerne l’invariance du produit scalaire. Or cette propriété n’a pas été évoquée dans les vidéos précédentes. Seule l’invariance de la norme des quadrivecteurs a été démontrée, et encore dans les cas particuliers de l’intervalle, de la quadri-vitesse, et de la quadri-quantité de mouvement.
      J’ai eu besoin de vérifier cette propriété par le calcul. Du coup, cela justifie pleinement le choix de ce produit scalaire, qui semblait un peu sorti de nulle part quand il a été introduit.

      - dans la section 4), « collisions élastiques entre deux particules identiques », le calcul est fait dans le cadre de la mécanique classique. Il s’agit d’un rappel. Je m’attendais donc à voir ensuite le cas de la mécanique relativiste, mais en fait non, on passe directement à la section 5)

      A part cela, ces cours sont toujours aussi agréables à suivre !

       

    11. Bonsoir Maestro,
      En suivant ces exemples de collisions et votre aparte sur la pression photonique j ai rapidement eu l envie de se faire s entrechoquer 2 electrons. Apres essai et quelques lectures je decouvre un champ complet de la physique consacre a ca. N y a t il aucun moyen de l aborder avec les outils decrits dans le cours num 7?
      Merci et bravo pour votre volonte de transmettre.
      Noel

       

    12. Je parlais bien sur de la collision de 2 photons…

       

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles