• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Cours 21

    Rayonnement de Hawking

    affiche_RG

    Cet épisode fait partie du podcast Cours d'introduction à la relativité générale

    • 05 Apr 2013 22:23:48
    • Richard Taillet
    • 41 min
    • 332.87 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Discussion de la notion d'entropie et de température des trous noirs et présentation simplifiée du processus d'émission de Hawking.

    physique, relativité générale, trou noir, Richard Taillet, université de Savoie, rayonnement de Hawking

    4 commentaires sur “Cours 21”

    1. Le rayonnement du trou noir provient du processus de création de paires de particules à l’extérieur de celui-ci (une particule parvient jusqu’à nous et une particule tombe dans le trou noir). Pourquoi alors parler d’évaporation du trou noir puisqu’il gagne de la masse. Le vide autour du trou noir , me semble-t-il, « perd » de la masse au profit du trou noir. Pourquoi alors, je ne comprends pas, parler d’évaporation et de sa disparition éventuelle ?

       

    2. Encore moi. Je comprend qu’un trou noir puisse possèder un température et qu’un corps chaud doive rayonner. Mais ce rayonnement interne, que je distingue du « rayonnement de Hawking » , n’est quand même constitué que de photons qui sont ,par définition, piégés par le trou noir.Si une bouteille thermost conserve son rayonnement pourquoi pas, à plus forte raison, un trou noir ? Éclairez-moi car je ne comprend pas qu’on associe la température d’un trou noir et son entropie au rayonnement de Hawking ?

       

    3. Bonjour,

      Le trou noir perd bien de la masse au cours du processus d’évaporation. Ce qui est difficile à concevoir, c’est que l’énergie de la particule qui atteint le trou noir est négative, pour dire les choses rapidement (c’est détaillé dans la vidéo).

      Pour votre deuxième question, ce qu’on appelle température du trou noir n’a rien à voir avec ce qui se trouve à l’intérieur, on n’a pas accès à ce qui se trouve à l’intérieur. Le rayonnement de Hawking est émis par l’extérieur du trou noir, et possède les propriétés du rayonnement thermique d’un corps porté à une température donnée, que du coup on appelle température du trou noir !

       

    4. J’ai réécouté la vidéo, excellente d’autre part comme toutes vos vidéos, et vous dîtes après 22 min 17 sec que la particule d’énergie négative qui traverse la frontière de Schwarzschild acquiert le droit d’exister et devient une particule réelle suite au changement de signe de la composante temporelle et spatiale de la métrique. J’en déduit donc encore que le trou noir gagne de la masse au dépend du vide extérieur ! Décidément il m’est difficile de penser qu’il puisse un jour s’évaporer. Je ne trouve pas de système de coordonnées où un observateur ne puisse faire autre chose que de voir le rayonnement de Hawking comme une sorte d’artéfact résultant des fluctuations quantiques du vide. Quelle est l’erreur dans mon raisonnement ?

       

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles