• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Cours 1

    Électricité et magnétisme : lois locales

    affiche_PHYS301

    Cet épisode fait partie du podcast Cours d'électromagnétisme

    • 10 Nov 2012 17:39:13
    • Richard Taillet
    • 01 h 17 min
    • 613.05 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Ce premier cours revient sur les lois de l'électrostatique et de la magnétostatique, en les exprimant d'une manière nouvelle, faisant intervenir des opérateurs vectoriels. On y introduit la divergence et le rotationnel.

    physique, électromagnétisme, université de Savoie

    10 commentaires sur “Cours 1”

    1. Bonjour Monsieur,

      a 1h10min10s vous écrivez que dq/dt=j.dS = dI or j’ai toujours écrit que I=dq/dt (comme pour un condensateur).
      de plus on peut réécrire cette expression comme dq=j.dS dt ce qui donne une différentielle à gauche (dq) pour deux à droite (dS dt) , est ce normale ? j’aurais plutôt tendance a écrire :
      dI=j dS OK pour ça mais dq/dt=integrale de jdS =I

       

    2. Bonjour Monsieur,

      dans votre cours numéro 1 d’électromagnétisme à 1H10min10s vous écrivez au tableau que dq/dt=jdS=dI or j’ai toujours écrit que dq/dt=I (comme pour un condensateur).
      Si on réécrit votre expression du tableau par dq=jdSdt on se retrouve avec une différentielle à droite (dq) et deux différentielles à gauche (dsdt), est ce normal? j’aurais plutôt tendance à écrire que dI=jdS comme vous l’avez écrit mais que I=dq/dt= intégrale de jdS …

       

    3. Re-bonjour,
      j’ai une autre question qui pourrait paraître bête, elle m’est venue pendant que je discutais avec mon frère au sujet de la création d’électricité par les alternateurs, la voici: puisqu’un champ magnétique ne fait pas bouger les électrons, comment se fait il que la limaille de fer suit les lignes de champ magnétique d’un aimant alors que ce dernier ne met pas en mouvement les électrons?
      Autrement dit:
      Supposons un aimant fixe et qu’instantanément (dans l’imaginaire) on puisse téléporter de la limaille de fer tout autour de l’aimant, cette limaille suivra t elle les lignes du champ magnétique de l’aimant? Je pose cette question car c’est la variation du champ magnétique qui crée un champ électrique qui met lui même en mouvement les charges électrique (électrons)…

       

    4. @Tarik : en effet, pour votre première question, il faudrait garder la trace de l’ordre des éléments différentiels, et écrire que la charge qui traverse dS pendant dt s’écrit d^3q = j dS dt, et du coup que I est l’intégrale surfacique de d^3q/dt.

      Pour votre deuxième question, c’est un peu plus compliqué : un champ magnétique a plusieurs actions sur les corps : certes il dévie les charges électriques, mais il exerce aussi un couple et une force sur les moments magnétiques (comme ceux qui se créent dans la limaille). La force, directement concernée par votre question, dépend du gradient de champ magnétique.

       

    5. bonjour monsieur
      quand vous avez calculé le divergence de champ de vecteur, vous n’avez laissé la vecteur unitaire vous avez remplace par r/r.
      j peux savoir pourquoi ? avec détail svp .

       

    6. Bonjour,

      Tout d’abord d’IMMENSES REMERCIEMENTS pour tout le travail que vous faites. J’aimerais savoir si vous avez également traité les cours d’électricité. Dans tous les cas, encore MERCI et bonne continuation.

       

    7. Bonjour et bravo pour votre cours et aussi pour votre patience avec les bavardages de certains élèves qui nuisent beaucoup à la qualité audio du podcast

      Bàv

      Jj

       

    8. Bonjour Mr,
      à 4:38 vous avez dit que la variation de charge (q secoué) crée un champs électrique variable E(t) qui crée un champs magnétique variable B(t)-> qui crée à son tour E(t) …
      donc
      q(t) -> E(t) -> B(t) -> E(t) -> B(t) -> …..

      ===========
      Ma question est suivante: si on s’arrête de secouer q, ou supprimer carrément q , est ce que E(t) et B(t) existent encore ??

      Autrement dit on peut donc avoir E(t) et B(t) sans charge q et sans courant j ???

       

    9. Bonjour, bravo et merci beaucoup pour vos cours et leurs partages. J’avais énormément de mal avec les concepts d’électromagnétismes et maintenant je commence à y voir beaucoup plus clair !

       

    10. Bonjour,
      Premièrement bravo pour votre pédagogie.
      Afin de comprendre intuitivement ce qu’est un rotationnel et ou une divergence plutôt qu’une définition mathématique un peu brutale, je vous propose ce petit lien très intéressant: http://wandida.com/fr/archives/183
      Ces vidéos très courtes ont l’avantage de permettre de visualiser géométriquement la portée de ces deux opérateurs.
      En vous remerciant encore pour vos superbes vidéos.

       

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles