• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Conférence Yannick Vigouroux, Fotopovera

    les Pratiques pauvres de la photographie, du sténopé au téléphone mobile.

    Podcast image

    Cet épisode fait partie du podcast Formation des enseignants

    • 28 May 2010 10:35:55
    • 45 min
    • 45.17 Mo
    • > Télécharger ( .mp3 ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Conférence donnée le 5 mai , IUFM Valence dans le cadre de la journée art et culture. (pour l'instant l'enregistrement son, bientôt une version intégrant les visuels) Né en France en 1970, photographe, critique d'art et historien de la photographie, Yannick Vigouroux vit et travaille à Paris. Diplômé de l'Ecole Nationale de la Photographie (Arles, France), il a été curateur de nombreuses expositions pour Patrimoine photographique (Ministère de la Culture, France) et a publié plusieurs livres sur le photographie. Fondateur en 2005 du collectif d'artistes Foto Povera, il a consacré à ces pratiques alternatives un livre rédigé avec Jean-Marie Baldner : Les Pratiques pauvres, du sténopé au téléphone mobile, publié la même année.Son travail est représenté par l'Opal Gallery (Atlanta). « J'aime me promener au bord de la mer avec ma box, cet appareil si léger, inoffensif (j'aime l'idée que ce ne soit pas du matériel professionnel, sérieux ?), ne possédant ni cellule pour mesurer la lumière, ni diaphragme... Je ne peux déclencher qu'au 1/50 s ou sur la pause B. Plus de contrôle possible donc ou presque, je dois me soumettre à la lumière existante, me contenter de cadrer très approximativement dans le minuscule dépoli. Je fais des photos quand cela est possible ; j'ai le sentiment que, désormais, c'est en réalité le monde que je laisse entrer dans la boîte qui prend lui-même l'image. De ce parti pris de lâcher prise résultent ces vues intemporelles et immatérielles. Je ne crois par à la ?vérité? du document. Selon moi, le document ment toujours, l'imaginaire jamais ». Principales publications de Yannick Vigouroux : Comme critique d'art et historien de la photo : - Mac Adams, crimes of perception, (en collaboration avec Judicaël Lavrador), éditions du Regard, 2001. - La Photographie 1839-1960, (en collaboration avec Christian Gattinoni), éditionsScala, 2001. - La Photographie contemporaine, (en collaboration avec Christian Gattinoni), éditions Scala, 2002, rééditions en 2005, 2009. - Les Pratiques pauvres, du sténopé au téléphone mobile (en collaboration avecJean-Marie Baldner), Isthme éditions / CRDP académie de Créteil, 2005. Comme photographe : - Naufragée (texte de Sylvain Estibal, photos Yannick Vigouroux), coll. PhotoRoman, éditions Thierry Magnier, 2007. http://fotopoveradespratiquesalternatives.blogspot.com/

    photo, stenope, arts-visuels, formation, Fotopovera, ecole

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles