• Vous aussi, créez votre podcast !

  • Autonomisation des apprenants dans un environnement d’apprentissage nomade de langues : quels enjeux ?

    Hee-Kyung Kim

    imagette_big

    Cet épisode fait partie du podcast Journée d'étude Did Tice

    • 18 Feb 2013 16:33:17
    • LANSAD, université Stendhal
    • 20 min
    • 119.86 Mo
    • > Télécharger ( .m4v ) > Télécharger
    • > Intégrer dans votre site web

      Copiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash).
      Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code.

    Apprendre une langue à travers un dispositif nomade soulève des questions quant à la nature du lien entre le tuteur et les apprenants et à la manière dont ces derniers s’approprient ce dispositif. Ainsi nous nous intéressons à savoir comment l’apprentissage nomade de langues pourrait constituer un levier pour l’autonomisation des apprenants. À partir d’une expérience menée en 2010 auprès d’un groupe d’étudiants coréens de FLE utilisant un dispositif nomade d’apprentissage, nous avons analysé les stratégies d’apprentissage qu’ils ont mises en œuvre pour répondre à cette question. Hee-Kyung KIM (hee-kyung.kim@u-grenoble3.fr) est doctorante en sciences du langage (FLE) au Lidilem (université Stendhal – Grenoble 3), ses recherches portent sur l’apprentissage nomade de langues. Elle est actuellement attachée de recherche au Lansad de l’université Stendhal – Grenoble 3.

    formation langues, autonomisation, dispositif nomade

    Laissez un commentaire

  • Dernières nouvelles